+33 4 68 82 02 85 Organisme Formation Leadership Management Efficacité Professionnelle

Formation Dirigeants

Barcelone   Perpignan   Montpellier   Paris

Les ingrédients de la réussite à long terme

13 mai 2019 - Publié par Laurent Buonanno

Du parcours scolaire à la carrière professionnelle ; voici comment favoriser la réussite de votre entourage.

Comment favoriser la réussite scolaire de vos enfants ?

Contrairement à ce que le sens commun tend à nous faire penser, le quotient intellectuel, le milieu social ou le sentiment de sécurité ne suffisent pas à expliquer la réussite ou l’échec scolaire.

Angela Lee Duckworth, ancienne consultante en management, s’est tournée vers l’enseignement pour ensuite se former en psychologie.

Ses recherches, en collaboration avec l’université de Pennsylvanie aux États-Unis, ont mis en évidence ceci : la ténacité et la passion font partie des caractéristiques importantes de la réussite à long terme.

La passion renvoie aux aspects motivationnels de l’action : il est évident que prendre du plaisir dans une activité nous aide à la réussir plus facilement. La ténacité quant à elle renvoie à la persévérance dans l’effort ; et c’est sur ce point là que nous allons nous attarder.

« Tu n’as pas réussi » vs « Tu n’as pas encore réussi »

Ici, deux états d’esprits différents s’opposent !

Le premier, appelé « Fixed Mindset », montre une tendance à percevoir les choses comme figées dans le temps, aussi bien la personnalité que les choses qui nous entourent. Ainsi l’échec est facilement perçu comme permanent, parce que souvent attribué à la personnalité de l’individu. Ce système de représentations peut entraîner de la triche et du mensonge, et de manière générale, une peur importante de l’échec et des challenges.

L’état d’esprit dit « Growth Mindset », en revanche, perçoit les choses qui nous constituent et nous entourent comme évolutives.

Carole Dweck, professeure à l’université de Stanford, s’est spécialisée dans la recherche concernant l’état d’esprit des individus et leurs impacts sur la motivation et l’épanouissement personnel.

Elle met en évidence l’impact positif de la pensée « Je n’ai pas encore réussi ». Cette façon de penser implique une évolution des capacités d’apprentissage et des performances.

A force d’efforts, l’enfant ou l’adulte, fait l’expérience de la ténacité : s’il continu à y mettre de l’énergie et de l’engagement, il peut y arriver.

Les conséquences de cette attitude sont les suivantes : meilleure analyse des situations, pro-activité et meilleure estime de soi !

Comment accompagner vos collaborateurs dans la réussite à long terme ?

Ces considérations sont transférables au milieu professionnel.

Partez du principe que se concentrer sur la personne est injuste car ce n’est pas elle que l’on évalue. Mais se concentrer uniquement sur les résultats n’est pas plus pertinent, car cela risque de faire surgir la peur de l’échec, de plus dans un contexte complexe et changeant.

C’est l’énergie déployée dans la tâche qui nous intéresse si l’on veut s’inscrire sur une dynamique de réussite à long terme.

  • – A partir de là, il faut essayer de comprendre la démarche de la personne pour arriver à ces résultats : Quelle stratégie ? Quels efforts ? Quels apprentissages ?
  • Félicitez toujours les efforts quelque soit les résultats, bon ou mauvais, mis en place par la personne, quand cela est mérité. Autrement dit, orientez toujours votre discours sur l’action et pas la personne.>

Et vous, vous sentez-vous prêt à chambouler vos habitudes ?

Aujourd’hui, qui, parmi vos collaborateurs, a besoin de vos encouragements ? Qui méritent vos félicitations pour son engagement ? Prenez-vous un risque en allant discuter avec lui pour comprendre ce qu’il a fait et le féliciter ?

En espérant que cela vous serve aujourd’hui et demain.

N’hésitez pas à partager et échanger autour de vos propres expériences.

Nous attendons vos retours avec impatience et curiosité !